Cela va bientôt faire 9 ans que des salarié-es se battent pour faire valoir leur droit au niveau du paiement de leur supplément de salaire de base lié à l’ancienneté. Des interventions devant l’inspection du travail, une convocation de l’entreprise au ministère du travail pour aboutir il y a deux ans à une possible régularisation de la situation. Que Neni, Orange calcule toujours aussi mal. Ce billet est là pour rappeler à Orange que des salarié-es du SUD attendent toujours l’argent… la suite sur

Un commentaire pour “La lettre d’information de la fédération SUD 4667 : Orange Cameroun ne connait pas l’ancienneté”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *